Vendredi 17 avril 5 17 /04 /Avr 15:03
Ce blog ne remet pas en question l'efficacité clinique des chimiothérapies conventionnelles. Nous présentons les recherches de ces 10 dernières années sur les molécules non toxiques efficaces contre la leucémie.
Pour une raison trivialement culturelle, les médecins seront en général plus ouvert et interessés par des recherches traitant d'un effet pleiotropique d'un medicament plutot que d'une molécule issue de l'alimentation.

edit: (Les explications données sont peut être un peu ardues, le reste du blog est plus  accessible).


Cette liste peut vous surprendre et n'est pas exhaustive:



1) Les statines

les statines ( lipitor, simvastines etc...) sont des inhibiteurs de HMG-CoA reductase. L'HMG-CoA reductase est connue pour être le precurseur du cholesterol, elle est aussi précurseur de la mevalonate. Le cycle de la mévalonate meriterait un article à lui seul tant la recherche est active et fructueuse à son sujet. L'inhibition de la mevalonate entraine une hausse de l'expression de l' oxyde Nitrique synthase endotheliale (eNOS). La production d'oxyde nitrique par la cellule provoque l'apoptose. (3)

2) viagra/levitra


Oui cela peut surprendre... Mais le viagra est bel et bien testé pour ses effets anticancereux. Le viagra (sinedafil) est un inhibiteur de phosphodiestérase 5, enzyme impliquée dans le cycle de l'oxyde nitrique intra cellulaire. A l'origine, l'impact du viagra sur le cycle de l'oxyde nitrique en faisait un candidat interressant pour le traitement des pathologies cardiovasculaires (effets vasodilatateurs). Finalement, le viagra est connu pour ses effets sur les troubles de l'érections et l'on néglige son intêret thérapeutique dans d'autres pathologies.
 le viagra a été evalué in vitro   en 2003 après qu'un patient non traité ( LLC) ait connu une amélioration clinique atribuée a la prise de viagra.(4) Le vardenafil ( levitra) a montré une efficacité 30 fois supérieure à celle du viagra.

Les inhibiteurs de phosphodiesterase 5 ont  un autre effet potentiellement très interressant: ils réduisent l'activité de ce que l'on appelle les MDSC ( myeloides derived suppressor cell), très impliquées  dans la tolérance immunitaire des cellules cancereuses. Les MDSC ont été découvertes il y a 3 ans à  peine et l'on connait une explosion de recherches à leur sujet.

3) L-norvaline

La norvaline est un inhibiteur d'arginase. Elle n'a pas de statut  de médicament et se vend comme complément alimentaire. L'arginase et l'oxyde nitrique synthase utilise le meme substrat ( l'arginine) pour produire  soit de l'ornithine pour l'arginase soit de l'oxyde nitrique pour l'oxyde nitrique synthase. L'arginase est surexprimée joue un role important dans le fonctionnement des MDSC. L'inhibition de l'arginase par la norvaline  reduit la capacité des MDSC à induire la tolérance immunitaire des cellules cancereuses.


4) biphosphonates


les biphosphonates (bonviva...) sont utilisé dans le traitement de l'osteroporose. Les biphosphanates sont des ihnibiteurs de  mévalonate. Ils ont donc sensiblement les meme propriétés que les statines evoquées plus haut.







Role for protein geranylgeranylation in adult T-cell leukemia cell survival.

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18992741

In-vitro synergism of m-TOR inhibitors, statins, and classical chemotherapy: potential implications in acute leukemia.

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18594212

Statins induce lethal effects in acute myeloblastic leukemia [corrected] cells within 72 hours. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18231920

Reversal of chemoresistance and enhancement of apoptosis by statins through down-regulation of the NF-kappaB pathway. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18036510

Type 4 cAMP phosphodiesterase (PDE4) inhibitors augment glucocorticoid-mediated apoptosis in B cell chronic lymphocytic leukemia (B-CLL) in the absence of exogenous adenylyl cyclase stimulation.

PDE4 inhibitors activate a mitochondrial apoptotic pathway in chronic lymphocytic leukemia cells that is regulated by protein phosphatase 2A. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12531792

Sildenafil and vardenafil, types 5 and 6 phosphodiesterase inhibitors, induce caspase-dependent apoptosis of B-chronic lymphocytic leukemia cells. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12393651

Arginine regulation by myeloid derived suppressor cells and tolerance in cancer: mechanisms and therapeutic perspectives.

Myeloid-derived suppressor cells promote cross-tolerance in B-cell lymphoma by expanding regulatory T cells.

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18593947

Bisphosphonates induce apoptosis in CLL cells independently of MDR phenotype.








Par R S
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus